Partir – Alain Souchon

On y rencontre plus personne.
Les gens sont cachés derrière des murs bétons,
Derrière des murs prisons.

{Refrain:}
Partir, partir en dirigeable,
Partir, n’importe où, mais partir,
Partir et ne plus revenir,
Partir, partir dans les étoiles,
Partir, n’importe où, mais partir,
Partir et ne plus revenir.

Le monde est tellement monotone.
Comme ils ont l’air triste, les hommes,
Mais moi, je m’en vais dans un autre univers
D’ombres imaginaires.

{Refrain}

J’étouffe dans ce paysage,
Ciment, fer et béton sauvage.
Partons au-dessus des nuages.
Tu sais mon amour, c’est l’été.

{Refrain}


Lyric Partir – Alain Souchon